Qui êtes-vous ? (3ème partie)

La pensée commune dernière partie

De nos jours, il est clairement devenu difficile d’être soi-même, d’accepter d’être une personne lambdas ou juste une personne simple. La notoriété est excitante et au goût du jour.

Cette notoriété a ces codes souvent opposés à notre éthique et notre éducation.

Dans un monde où l’apparence a plus d’importance que sa véritable identité, jouer un rôle est plus facile que d’être soi-même.

Votre crédibilité est en jeu et mentir fait aussi partie du jeu.

Vous devez être à la hauteur de votre réputation, à la hauteur de votre statut, après tout, on ne vit qu’une seule fois.

En effet avoir du style, une magnifique photo de profil, des followers, du buzz nous pousse à vouloir rester en haut de l’affiche au risque de ne plus être soi-même, tant qu’on nous voit et pourvu que ça dur.

Qui êtes-vous, cette personne en gros plan sur la photo, celle en arrière-plan, cette personne qui ne fait que passer, celle qui lis simplement ces textes, celle qui les partage ou celle qui les applique et change.

Je suis ce que je vous donne, parce que c’est tout ce que j’ai, je ne suis pas comme tout le monde. J’ai du mal à penser, à voir les choses comme tout le monde, car je suis ce que je suis.

J’ai mis du temps, c’est vrai, mais j’ai fini par l’accepter.

Accepter mes erreurs, mon passé, ma situation, accepter que je ne puisse jamais être une autre personne que moi. Accepter que je fusse loin du compte, niais, et que mentir à propos de moi ne m’aiderai pas plus que ça, car je suis ce que je suis.

Vous pouvez falsifier votre cv, mais pas la personne que vous êtes. Vous inventer des amies sans vivre une réelle amitié, avoir de fortes et fausses conversations téléphoniques juste pour être entendu…

Accepter d’être soi est aujourd’hui un véritable défi, tant la peur de rester seul est grande. Tant le rejet des autres peut nous détruire de l’intérieur, au point de ne plus être ce que vous êtes vraiment.

Changer pour les autres est une maladie qui tue le véritable vous, la véritable personne que vous êtes. Que vous le vouliez ou non, vous êtes ce que vous êtes, et vous n’avez pas d’autre choix.

La vie n’est pas un rôle, ne pas être soi, c’est prendre le risque de mourir dans le film d’un autre.

Combien d’entre nous sont morts dans le film des autres à vouloir plaire aux autres, plaire à tout le monde.

Il est préférable de mourir en étant soi, que de vivre sans jamais savoir qui tu es vraiment.

Tu as de la valeur, ce que tu es, ce que tu vis, tout ce que tu vas traverser, a pour but de définir la personne que tu es.

L’avenir a tellement de choses à te dire, que pour les vivres, tu dois dès à présent être toi.

Qui êtes-vous ?!

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s