Les réseaux sociaux

Ils sont aujourd’hui incontournables, vu le temps qu’on y passe sans s’en rendre compte.

Dans les transports en commun, au bureau ou même a l’école, il est comme greffé à notre main. Personne ne se regarde, chacun est sur son smartphone. 

Les réseaux sociaux, sont devenus une véritable drogue, et donc un véritable danger.

Convaincu qu’au départ Dieu a crée Lucifer dans un but pacifique et glorieux, il en était ainsi d’internet. Relier des individus dans le monde entier, retrouver ses amis perdus, donner des nouvelles, partager quelques photos.

L’idée et l’intention étaient très bonnes au départ, mais l’orgueil de Lucifer l’a déchu de son statut initial. La perversion de l’homme dans l’utilisation des réseaux sociaux est en train de faire des ravages.

On y trouve la méchanceté, la haine, les règlements de comptes, la vengeance, les faux comptes, les multiples usurpations d’identité, les photos pornographiques, la manipulations ect.

Le problème, c’est que les gens prennent les réseaux sociaux trop à coeur. Ils partagent tout leur quotidien, pause pipi, diarrhée, mauvaise humeur, rhume, grossesses, fiançailles, mariage, naissance, injustice, divorce, avis politiques.

Toutefois, chacun est libre, mais que l’excès d’information est très dangereux. Il y a tellement d’hypocrisie, tellement d’usurpateurs mal intentionnés, qu’on ne sait jamais vraiment qui se cache derrière une photo, ou une demande d’ami.

Le plus difficile sur les réseaux, c’est de se taire. Des amitiés, des relations se déchirent, pour cause, un simple statut ! 

J’ai un ami, qui sur Facebook, se montre très émotif, voir trop sensible, mais aussi agressif parfois. Il poste toutes sortes de vidéos d’injustice, il insulte, il s’indigne. Il se montre parfois paranoïaque quand il dit que ceux qui ne like pas son statut, sont complices.

Aucune injustice, aucun litige ne se règle convenablement sur les réseaux. Il faut être mature et apprendre à maîtriser son clavier sur les réseaux.

Pour d’autres, sachez que, aucun like ne comblera votre manque d’amour, changer de photos toutes les trois heures ne fera pas de vous une superstar.

Soyons de belles personnes, mais ne gaspillons pas notre temps à le prouver.

On s’expose en stars sans tâches, sans défauts, autrement dis, la perfection sur nos photos.

D’ailleurs, personnes n’a jamais mis une photo à son désavantage, on met toujours sa meilleure photo.

Jusque-là, je trouve ça normal, sauf si entre le virtuel et la vraie vie, il y a deux mondes. On ne se marie pas (encore) sur internet, mais dans la vraie vie, donc soyons un minimum réaliste.

L’image est devenue très importante sur les réseaux, autant, il est vrai qu’il ne faut pas prendre trop à coeur certaines choses, mais votre image n’est pas du tout à prendre à la légère !

On met facilement les gens, leurs images dans une case, dans une certaine catégorie de personnes. N’oubliez pas que vous êtes ce que vous montrez, et lorsque vous ne montrez que vos formes, vos tenues sexy, ne vous étonnez pas d’attirer les bêtes de la toile.

On ne prend pas vos photos dénudées, ni l’orgueil perçu dans vos statuts à la légère, vous êtes ce que vous dites, et ce que vous montrez.

Votre image, parle plus que ce que vous pensez, c’est également la première chose qu’on regarde.

Je vous raconte une petite anecdote personnel. Lorsque je me suis fiancé, je n’ai pas partagé de photo, car je ne suis pas du genre à exposer ce qui m’est cher.

Mais bizarrement, ne rien dire peut aussi faire de vous un suspect, une personne qui a une double vie. Alors il faut trouver un juste-milieu.

Heureusement que certains font tout de même bon usage des réseaux, et c’est avec eux que j’aimerais conclure. Beaucoup nous font rire, certains nous font grandir, nous font découvrir des recettes de cuisine, nous donnent un peu de joie et d’espoir, et ça fait vraiment du bien.

Certains ont du succès dans leurs entreprises, donnent des conseils dans différents domaines. C’est aussi grâce aux réseaux que nous pouvons partager ensemble, vous et moi.

Je crois que si vous n’avez pas plus d’espoir à transmettre, malgré tout ce qu’il se passe dans ce monde, alors mieux vaut éviter les réseaux sociaux.

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s