La vraie vie

La vraie vie

Les générations se suivent, mais ne ressemblent pas, les valeurs et le respect d’avant semble en voie de disparition.

Les choses importantes aujourd’hui, ne sont plus les mêmes qu’hier, la vie n’a plus le même sens, plus la même importance.

Les tendances de génération en génération, évoluent dans un monde finalement plus virtuel qu’humain.

Hier, on s’aimait vraiment, en tout cas plus que maintenant. Aujourd’hui, on se like, on s’abonne, se désabonne et s’abandonne.

Hier, même si on ne se le disait pas toujours, le temps qu’on s’accordait était une marque d’affection, une façon de nous dire, je t’aime, tu es mon amie, mon pote. Nous étions ensemble jusqu’à pas d’heure, nos mères nous appelaient pour rentrer, manger, à présent ce temps nous manque.

En effet, on a complètement basculé dans un monde virtuel.

Aujourd’hui, l’objectif est d’avoir minimum 1000 followers, 200 likes, plus j’en ai plus j’en veux, regardez mon corps, regardez-moi !

Facilement complexés, la perte de notre identité nous emmène à devenir quelqu’un d’autre, même si je n’ai rien à dire, aucun message à donner, j’ai seulement besoin d’abonnés, que vous m’aimiez alors liker.

Trop d’influenceurs pour peu d’influence, car beaucoup se servent de l’influence pour être aimé.

Ce monde virtuel n’est que pour certains un pansement, un besoin de combler un vide en eux, l’amour qu’ils n’ont jamais eu.

Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez dit, je t’aime, la dernière fois que quelqu’un vous à dit, je t’aime, était-ce virtuel ou physique ?

Nous n’avons pas besoin de savoir à quel point vous aimez votre mère, c’est votre mère qui a le plus besoin de l’entendre. Nous n’avons pas besoin de savoir à quel point vous aimez votre fils, ou votre mari, murmurez le au creux de leurs oreilles. Je refuse que l’amour que j’ai pour ma grand-mère soit virtuel, l’amour se vit dans la vraie vie.

Beaucoup trop de statuts, pour peu de mots en face-à-face, beaucoup trop de tweets et peu d’actes, beaucoup trop de dédicaces pour des personnes qui n’ont même pas de compte Instagram et autre réseau. Notre amour est devenu de la simple littérature virtuelle, mais une énorme carence au niveau des actes, les marques d’affection virtuelles sont ce qui tue le véritable amour.

La vraie vie, c’est aimer les autres comme vous vous aimez vous-même.

Devons-nous nous connaître pour nous aimer ?!

Répondre oui à cette question, c’est être au plus bas niveau de l’amour.

Ainsi, répondre non, attirerai clairement sur vous le doute. Le prouver dans la vraie vie, est la meilleure des réponses, cela ferait de vous, malgré vous, un véritable influenceur.

Savoir qui vous êtes, c’est ça la vraie vie. Vous rencontrez vous-même, connaître votre valeur et l’importance de votre vie.

Entretenir de bonne relations, de vrai amis, rencontrer l’amitié, l’amour.

Vivre de réel moments vibrants, créer ses propres souvenirs, et vous comprendrez enfin, que la vraie vie est un trésor que vous devez garder précieusement.

Ne la comparez pas, vivez-la !

Ne l’enviez pas, vivez-la !

Vous n’en avez qu’une, alors vivez-la !

Changez-la ! Écrivez-la ! Recommencez-la !

Que votre vie soit belle, la plus vraie possible, donnez réellement de l’amour, soyez vrai, soyez vous et personne d’autre.

Prenez tout le temps qu’il faut, mais faites de votre vie une putain d’œuvre d’art.

La vraie vie.

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain

Un commentaire sur « La vraie vie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s