Les blessés de guerre

L’amour ne devrait être rien d’autre que de l’amour, avec toutes ses différences, ses moments de joies et ses difficultés, mais en aucun cas une guerre !

Hélas, certaines relations s’apparentent à une bagarre, une véritable guerre où tous les coups sont permis.

Une Guérilla où l’on passe avec une facilité déconcertante de l’amour à la haine.

Ce qui conduit un nombre incalculable de personnes qui vivent comme des inconnus, alors qu’ils se connaissent très bien.

Lorsqu’il n’y a que des affrontements dans une relation, l’absence de paix signifie que vous êtes dans une guerre.

Elle peut être physique et spirituelle.

Ainsi, comme dans chaque guerre, il y a des morts et des blessés.

” Je suis une blessée de guerre, regarde mes cicatrices, écoute mon histoire, regarde ce que j’ai vécu, ce n’était pas de l’amour ça, l’amour ce n’est pas ça ! ”

Il y a les célibataires qui attendent et cherchent l’amour, puis, on retrouve les blessés de guerre qui sont blessés et intérieurement morts, n’attendant rien d’autre pour le moment.

” Basta ! Après la pluie vient le beau temps, et ce beau temps pour moi est de rester célibataire. J’ai vu, j’ai vécu des relations amoureuses et ce n’est pas pour moi. ”

”Ça n’a pas marché, alors pour moi l’amour n’existe pas.”

Un célibat malgré eux, dû à des blessures de guerre.

Après avoir accordé tout son temps, toute son énergie, parfois même toute sa vie et tout son cœur dans une relation, l’échec de celle-ci, peut traumatiser et détruire toute espérance en l’amour.

En effet, pour certains, la douleur est trop forte, elle est inoubliable.

Une relation, un amour semblable à un cauchemar, mené par la violence, la trahison, et l’adultère. Ne penser qu’à son partenaire, s’oublier, supporter ce qui humainement est insupportable et blessant.

Ce n’était pas une relation, c’était une guerre, pour résumé sa relation un ami m’a dit avoir tellement souffert, qu’il ne se souvient pas avoir aimé sa compagne un seul jour.

Cependant, nous sommes souvent beaucoup plus responsable que nous ne voulons bien l’admettre.

Notre conscience que nous avons à un moment refusé d’écouter, cet amour aveugle que nous avons continué d’alimenter, ces conseils d’amis non appliqués…

Il est vrai que l’erreur est humaine, alors relève toi, comme la première fois où tu es tombé, garde et applique ce proverbe :

“Par-dessus tout, veille soigneusement sur ton cœur, car il est à la source de tout ce qui fait ta vie.”

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s