Piédestal

La place que nous accordons à la personne qui partage notre vie est importante, mais la considération que nous lui portons conditionne notre relation.
Certaines relations ne fonctionnent pas, car la place et la considération que l’on accorde à l’autre n’est pas appropriée.

Le fait de donner à une personne une place qui n’est pas à elle, le fait de la considérer plus qu’elle ne devrait, la place sur un piédestal et cette position fait que la relation devient automatiquement bancale où a sens unique.

Un piédestal est un socle sur lequel on pose quelque chose ou quelqu’un, afin de lui vouer une grande admiration.
Par conséquent, nos attentes vis-à-vis de la personne placée sur ce piédestal, prennent des proportions démesurées et si cette personne ne remplit pas toutes nos attentes, ce qui est inévitable, nos plus profondes frustrations referont surface, car dès le départ, l’admiration portée à son égard était déraisonnable.

Énormément de personnes sont dépassées par leurs émotions et par leurs sentiments, car ils sont convaincus d’aimer, alors qu’ils sont en train d’idolâtrer.

Lorsque nous mettons une personne sur un piédestal, elle devient à la fois la pluie et le beau temps dans notre vie, le danger se trouve là.
On est capables de l’aimer de toutes nos forces, mais également de la haïr de toutes nos forces.

Sachez que personne ne rêve d’être admiré plus que tout, mais bel et bien d’être aimé plus que tout.

Lorsque l’on réserve une trop grande place dans son cœur à une personne et qu’on se rend compte que cette considération, ces sentiments ne sont pas réciproques, on a tendance à remettre en question l’existence de l’amour.

Ce rejet, cet échec, laisse place à ce sentiment de frustration, ces attentes excessives ont conduit un grand nombre de personnes à vivre dans un éternel passé.
On tiendras alors pour toujours cette personne responsable de tous nos maux, de touts nos coups de bleues, avec le temps, on en devient agressif, dépressifs, allant pour les plus fragiles au suicide.

La faute à la place et à la considération que l’on accorde à celle ou celui que l’on met sur un piédestal.

Toutefois, discernons est restons lucide l’amour peut appeler à être admiratif.
Lorsque l’amour est vrai et réciproque, il pousse à la reconnaissance des qualités de l’autre ce qui n’est pas une mauvaise chose en sois, au contraire. Mais l’admiration excessive, celle qui focalise son regard sur une chose obtenue tel un fan, une relation impensable, improbable frisant la folie est destructrice et donc à proscrire.

Pour qu’une relation fonctionne, il faut être deux et être déterminé.

Bena Kasaï
Auteur-Écrivain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s