Le passé

La plupart des gens ignorent par où nous sommes passé, les épreuves que nous avons traversé et notre état aujourd’hui.

Lorsqu’on traverse une période sombre et que malgré ça nous finissons par nous en sortir, ceux qui nous ont connus durant cette période, auront toujours du mal à accepter que maintenant les choses ne soient plus comme avant.

La nature de l’homme est de refuser toute forme de changement positif.
Une des choses qui cherchera toujours à nous retarder ou à nous détourner de notre objectif, s’appelle le passé !

Il y a ce passé simple et ce passé compliqué, dans tous les cas, quelle que soit sa forme, il se présentera.

Le passé simple :

c’est ce passé qui nous laisse un goût d’inachevé, celui qui dans sa nostalgie nous pousse à nous dire et si je l’avais choisis elle, ou si lui m’avait fait sa demande.

Certainement que ma vie serai tout autre, elle serait peut-être même meilleure.
Ce passé paraît toujours simple, car il nous a laissés en bon terme et c’est ce feeling du passé qui lorsqu’il resurgit le rend si redoutable.

En effet le nombre de personnes vivant pourtant leur présent, préparant leurs futurs, mais secrètement convaincu et prêt à tout abandonner parce que le passé s’est présenté à nouveau et sous sa nouvelle forme, qui ne nous laisse pas indifférent.

Il est simple parce qu’il n’a rien de nouveau et qu’il est facile de se rappeler de vieux souvenirs.

Les fantômes du passé, les vieux démons, notre ancien nous, risquent de mettre à l’épreuve tous nos efforts et toutes nos mises à jour.

Le passé compliqué

C’est ce passé dont nous avons du mal à ressasser.
Difficile à oublier, tant l’amour et la haine nous ont à la fois lié et divisé.
Être encore submergé par des ressentiments à l’énoncé de son prénom, est la preuve de notre difficulté à nous défaire de celui-ci.
Quand bien même le pardon fut difficile mais sincère, on aime encore le détester.

Ce passé a certainement fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, mais il parait que l’amour a ses raisons.
Aimer à nouveau les choses que nous avons auparavant tant détestées.
Nous nous étions pourtant dit « plus jamais » nous avions mis une croix sur ce passé compliqué sans savoir qu’un jour, il pointerait le bout de son nez et faire remonter à la surface des émotions enfouis en nous.

Certainement l’influence de ces folles histoires d’amour, devenu la véritable définition de l’amour.
Plus de drama signifiant plus de love.

La passion pour l’aventure chez certains, l’amour des problèmes chez d’autres, vivants pourtant leur présent, préparant leurs futurs, mais secrètement convaincu et prêt à tout abandonner parce que le passé s’est présenté à nouveau.

Il est compliqué parce que l’amour des choses simples est en voie de disparition.
De toute façon, il faut toujours que les choses soient compliquées, au fond, c’est peut-être ce que nous aimons.

Le passé viendra toujours nous présenter des opportunités que nous n’avons pas saisies ou refusé de saisir.
Il viendra remplis de conviction que nos choix n’étaient pas les bons et que nous avons perdu notre temps.
Que cette fois-ci, si nous acceptons de lui réouvrir la porte, ce serait différent.

Si le présent et le futur ont des projets le passé lui aussi dispose des siens.
Lui ouvrir la porte, c’est prendre le risque de fermer les deux autres à tout jamais.

Bena Kasaï
Auteur-Ecrivain

4 commentaires sur « Le passé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s